Votre panier est vide  Votre compte

Vibrations ou fréquences vibratoires

 

 La vibration est la vitesse  de rotation d’un électron qui se déplace autour de l’atome. Fréquence, vibration ou fréquence vibratoire sont ici synonymes. La    vibration est régie par de nombreuses lois qui sont : la résonnance, l’attraction, la répulsion, la discordance, la compassion, l’harmonie et beaucoup d’autres.

 

 La vie est une vibration dans toute une gamme de fréquences. Plus la vibration est rapide, plus la proximité de l’esprit est grande, et plus nous comprenons d’où nous venons. Un stylo par exemple que je tiens dans ma main semble être solide et pourtant si nous l’observons avec un microscope puissant, il démontre qu’il s’agit d’un champ de particules tournant en mouvement, en rotation avec divers espaces de vides entre elles. La formation vibrationnelle de mon stylo est de l’énergie suffisamment lente pour que l’objet apparaisse en entier. Car nos yeux ne peuvent percevoir les choses vibrant à une certaine fréquence. Nous savons aussi que le son voyage plus vite que la matière, et apprendre à ralentir pour comprendre le potentiel inhérent à la lenteur de la matière, tout en accélérant les électrons de notre vibration à une vitesse de rotation de plus en plus élevée. C'est ce qui créé la Lumière et les énergies vibratoires de la pensée s’alignant avec l’énergie de la source. C'est un ralentissement et une accélération simultanée qui conduit à des niveaux de communication intérieure plus élevés.

 Tout être humain possède un taux vibratoire définissant la fréquence d’énergie correspondant à son degré d’évolution spirituelle ; c’est la nature et le degré de son énergie qui caractérisent son taux vibratoire.

 La spiritualité n'est ni un système religieux, ni une philosophie, ni une culture. Elle est une fonction naturelle vivante de l'être humain. Elle est indépendante de toute croyance religieuse. Elle consiste à reconnaître l'existence de notre moi véritable, de notre essence, en se laissant guider par lui.

 Il s’agit donc de la découverte d'une autre dimension de nous-mêmes, d’une partie lumineuse, puissante et fabuleuse, qui ne demande qu’à être développée par l'expérience. Lorsque nous sommes en connexion avec elle, elle nous transforme intérieurement en se caractérisant généralement par la joie, la paix et la liberté. Elle transforme aussi nos sensations corporelles, car elle agit comme une source d'énergie et élève notre état vibratoire.

Nous sommes invités à réaliser cet état en observant les résistances du jeu de l'ego et en cultivant la confiance, le lâcher-prise, l’observation, la méditation.

Toute l’humanité a vocation à élever sa vibration et à l’ajuster à celle de la planète, laquelle évolue également en fonction des vibrations émises par les autres planètes de sa galaxie, et ainsi de suite à tous les niveaux de la création cosmique.

 Il est de plus en plus fréquent à présent de rencontrer des personnes dont les taux vibratoires personnels sont en cours d'harmonisation avec les nouvelles fréquences de la planète.

 L'élévation du taux vibratoire d'un individu augmente son intuition, sa paix intérieure, sa légèreté et développe sa capacité à être inspiré par son intuition. En créant des affinités ou des inimitiés, les vibrations que nous émettons comme un champ autour de nous entre en contact avec les lieux, les êtres et les objets qui nous entourent ; cet échange de rayonnement a pour effet de nous rapprocher ou de nous éloigner les uns des autres. C’est l’application occulte du dicton populaire : « Qui se ressemble, s’assemble ». La sympathie, l’antipathie, l’amour ou la haine en découlent.

 Un nettoyage s’impose pour nous libérer de nos peurs, de nos pulsions, de nos colères, qui nous polluent et contribuent à abaisser notre taux vibratoire. De nos mauvaises habitudes de vie inculquées par une société de consommation, futile et matérielle, qui nous mutile en nous enfermant dans un comportement mécanique stéréotype, nous savons ce que nous sommes, mais nous ne savons pas qui nous sommes.

Tout vivant, toute matière, solide et stable est constituée de particules électromagnétiques qui oscillent, avec une fréquence vibratoire qui lui est propre. Que ce soit aliments, objets, végétaux, tout endroit et lieu, tout organisme vivant, tout à une vibration donnée qui peut varier dans le temps en fonction des facteurs de prépondérance. Ces facteurs peuvent être nombreux, les principaux sont majoritairement invisibles. Ils agissent comme des particules diffuses sur le flux d’énergie porté par une fréquence vibratoire engendrée par la pensée, l’action, l’intention, le lieu, l’influence, le comportement, le temps, l’état, etc.

 Dans son film « LUCY », Luc Besson met en scène une de ces évidences en indiquant que c’est l’espace-temps qui détermine la matière par la vitesse vibratoire de la particule.

 De nombreuses recherches nous disent que la matière est plus ou moins dense en fonction de la vibration de l’énergie qui la constitue. Cette énergie se densifie en particulier par l’information qui est fréquentielle. Tout ce qui forme l’univers est en mouvement et constitue la vitesse ondulatoire et vibratoire de la fréquence.

 Dans cet univers, plus la fréquence vibratoire est basse, plus l’Énergie se transforme en matière dense et inerte. Par contre, plus la fréquence vibratoire est élevée, moins elle est palpable et plus elle est vivante et subtile. D’où l’importance de prendre en compte la sacralisation de la matière, c’est elle qui conduit à la notion d’élévation des structures de matière pure en matière vibrante, parfois par une énergie subtile.

 Plus la fréquence vibratoire est élevée et rapide, plus on s'élève vers les dimensions supérieures. C’est la vitesse qui détermine la fréquence de la réalité. Autrement dit, c’est notre taux vibratoire qui détermine la fréquence de dimension supérieure.

 L’état vibratoire élevé est une unicité avec sa source, c’est une des plus importantes réalisations de notre nature. Elle permet la convergence avec son essence, au plus profond de son être.

 Ainsi dans le langage populaire « les bonnes ondes » ou « n’est sur la même longueur d’onde » sont bel et bien des ondes (fréquences) qui sont généralement élevées, les « mauvaises ondes » sont des fréquences basses. Une personne ou un lieu donné peuvent donc être perçus comme envoyant de bonnes ou de mauvaises ondes. En effet nous avons tous un « 6e sens » plus ou moins développé, qui est en réalité une capacité intuitive à ressentir ce qui est ; mais cela ne se voit pas avec un œil physique. Cela s’appelle clairvoyance ou clair ressenti (capacité à ressentir physiquement l'énergie).

 Une personne ayant une vibration élevée envoie donc naturellement de bonnes ondes autour d’elle, sa présence fait du bien, on dit souvent qu’elle rayonne. Une personne ayant une vibration plus basse sera ressentie comme négative, on se sentira « pompé » en sa présence ou pas bien. Ceci est vrai également pour les lieux dans lesquels on se sentira soit rechargé, soit mal à l’aise et affecté négativement.

 

(Extrait de mon livre Connaissez vous votre fréquence, votre vibration?)

 

 

 

Commentaires (3)

leuleu
  • 1. leuleu | 14/12/2016
De là a lier le social à la science des vibrations ce serait passionnant mais c'est tellement abscon qu'on croirait lire de la science fiction
beau travail quand même
Monique
  • 2. Monique | 27/02/2016
Je viens de découvrir et de dévorer votre site Michel.
Ma conscience a fait un bon il y a 20 ans, après la lecture des livres de jacqueline Bousquet, le DVD de Franck Hatem, etc...
MERCI.
Armbruster
  • 3. Armbruster | 21/10/2015
Merci

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau